RETOUR - Page précédente
Le 23 mai 2017

Les conférences-débats de l’APPA-Alsace...


Prochaine conférence-débat « Changement climatique et transition énergétique : de la loi à la pratique »,
le mardi 23 mai 2017 à 18h00

Salle des fêtes de l'ancien hôpital civil,
1 place de l'hôpital, 67091 Strasbourg Cedex
Entrée libre

 

Trois conférenciers vont se succéder lors de cette conférence-débat :   

  • Enjeux de la transition énergétique pour la région Grand-Est et lien avec l'atmosphère - Bruno FLOCHON, Chef du service Transition Energétique, Direction de l'Environnement et de l'Aménagement - Région Grand Est

La Région Grand Est s'est résolument engagée pour la transition énergétique et a lancé début 2017 le programme Climaxion en partenariat avec l'ADEME. Cet ensemble de dispositifs vise à mobiliser tous les acteurs de la région afin de les inciter à réduire leurs consommations d'énergie et de ressources non renouvelables, de substituer les énergies renouvelables aux consommations d'énergies fossiles et fissiles et de prévenir les productions de déchets. En parallèle, un travail de planification est entrepris par la Région afin de guider les décideurs publics et privés dans leurs investissements à venir afin que les différents enjeux du territoire, notamment environnementaux, soient bien pris en compte. Il s'agit du SRADDET, avec notamment ses volets climat - air - énergie, transport et déchets. Dans un territoire vaste et de grande diversité comme le Grand Est, aucun enjeu ne doit être négligé.

  • Transition énergétique et pollution de l’air - Emmanuel RIVIERE, directeur adjoint, ATMO-Grand-Est

Les enjeux de l’air, du climat et de l’énergie sont fortement liés. Une part prépondérante des émissions de polluants de l’air mais également de gaz à effet de serre a pour origine la consommation de produits pétroliers, de gaz naturel ou encore d’énergie renouvelable comme la biomasse-énergie.
Les politiques conduites par les décideurs régionaux et territoriaux visant à limiter les consommations d’énergie liées par exemple à la mobilité ou aux bâtiments permettent de réduire progressivement les émissions dans l’air. Une attention est également portée aux développements de la biomasse-énergie afin que son utilisation se fasse dans des conditions acceptables pour l’environnement atmosphérique, tant au niveau du type d’installation (chaufferies collectives et chauffage individuel) et de sa conduite que de la qualité du combustible utilisé.
ATMO Grand Est réalise annuellement, à l’échelle de la région Grand Est et pour chacun des territoires qui la compose, les inventaires des consommations et productions d’énergie, des émissions polluantes et de gaz à effet de serre. Les outils de mesures et de modélisation permettent également d’appréhender les liens entre énergie et pollution de l’air. Les principaux résultats acquis ces dernières années seront présentés.

  • Prospective du changement climatique et action stratégique - Prof. Jean-Alain Héraud, professeur émérite en sciences économiques - BETA (Unistra CNRS) et Association de Prospective Rhénane (APR)

Le changement climatique est une des dimensions majeures de l'impact des activités humaines sur l'atmosphère. Ses conséquences à long terme sont redoutables. Que doivent et peuvent faire les acteurs (institutions, entreprises, citoyens) a la fois pour se prémunir contre les conséquences prévisibles des bouleversements envisagés (stratégies adaptatives) et pour contribuer à la modération du phénomène (stratégies de mitigation ou de remédiation)?
Le changement climatique est un phénomène global mais ses conséquences précises doivent être analysées de manière très locale. Il en va de même pour les actions possibles de remédiation/mitigation (penser global, agir localement). Le programme de recherche-action Clim'Ability cofinancé INTERREG s'applique à pronostiquer les changements du climat dans l'espace transfrontalier du Rhin supérieur, à en analyser les conséquences possibles sur le système socio-économique local et à sensibiliser les acteurs (particulièrement les entreprises) sur les stratégies souhaitables d'adaptation comme de mitigation.
L'APR, qui s'est positionnée comme sous-traitant du consortium Clim'Ability en matière de diffusion des informations, d'organisation du dialogue entre les parties prenantes et de prospective, a en particulier lancé une enquête de type Delphi dont les premiers résultats renseignent sur la perception des acteurs en Alsace et dans l'espace rhénan transfrontalier.